Normandie Vol Libre

2019, mon apprentissage en parapente.

jeudi 23 mai 2019 par Alfo

En Janvier, je me fais opérer d’une main et je profite de ma convalescence pour m’équiper d’une Téquila de 30 m2 que je fais réviser chez Plaine Altitude et d’un harnais, les ex de Christian P. En Mars, retapé, gonflé à bloc, et grâce aux conseils de nombreux pilotes, je commence mes gonflages à Londinières, mais non sans mal. Le lendemain en fin de journée, notre président me pousse psychologiquement à voler, avec la délicatesse qu’est la sienne. Je gonfle face voile, décolle, m’éloigne puis j’engage des virages à la sellette pour voir comment ça tourne à plat. La descente est tranquille, je vise le chemin dans le champ, j’effectue une finale bras haut et s’ensuit un bel arrondi sur le chemin. J’ai découvert une nouvelle sensation de glisse et ce premier vol m’a semblé facile. Je suis revenu le lendemain pour gonfler mais sans voler car le vent avait forci et avec mes 30 m2…

J’ai continué à peaufiner mes gonflages sur la pente école d’Osmoy, en décollant et me posant dans la pente. J’effectue un stage d’une journée sur la pente école de Caer près d’Evreux, avec Nico, moniteur d’Eurenciel. Peu de vent ce jour, donc beaucoup de gonflages dos voile en courant dans la pente.

En Avril, je n’ai pas pu progresser comme j’aurais souhaité à cause de la météo. J’ai participé à la journée tangage à Poses avec Gabet, mais uniquement à la théorie, n’ayant pas le niveau pour voler en toute sécurité.
Je n’ai pas voulu faire de stage init, car j’ai jugé que j’étais devenu autonome sur site connu. J’avais booké deux semaines « perf » chez Aerogliss du 20 avril au 3 mai.
Comme je me situais en bas du PTV avec la Tequila, donc pas trop adaptée à des vols montagne avec des thermiques de printemps, j’ai opté pour la Koyot 28 de Philippe W-B, une semaine avant de descendre à St André.

Ma première semaine de stage a été annulée cause météo, car pluie ou vent fort et j’ai apprécié les belles randonnées seul où accompagné de pilotes.

De bons moments d’échanges avec eux au Clair Logis en compagnie des restaurateurs Hervé et Corinne, qui sont devenus des amis, et où la gastronomie est de mise. Hervé a totalisé 69 h de vol en volant quasiment tous les jours de Février, en survolant tous les massifs aux alentours. Belle perf ! J’ai participé également de nombreuses discussions très enrichissantes à l’école Aerogliss, en compagnie de parapentistes faisant une qualif bi, et réduits au sol, comme moi.

La seconde semaine commence en compagnie de nos monos Antoine Gérin-Jean compétiteur mondial, et Philippe Lamy vieux copain avec lequel je volais delta au Mont Faucon dans les 80’s. J’ai commencé par quelques gonflages dos voile sur la pente école en compagnie de 3 stagiaires sans matériel perso, mais plus expérimentés que moi car habitués à faire des stages perf les années précédentes. Je dois reconnaître que mon palmarès était plutôt maigre en arrivant ici.

Après seulement 2 h de pente école, oups, direction le Chalvet. Mon premier grand vol a passé très vite, je l’ai fait en respirant très doucement car légèrement tendu : normal, un deltiste qui se retrouve sous un chiffon à 600 m de haut doit se faire à l’idée… Mes gros défauts étaient bien marqués : au décollage, je battais des bras en courant comme pour m’appuyer sur quelque chose. De plus, je n’arrivais pas à bien faire la position chicken run, car mes bras ne remontaient pas assez haut dans le dos. Et enfin, après avoir décollé, je tombais à la renverse dans ma sellette, en faisant une tempo involontaire mains basses. Que des points à améliorer, tant mieux ! Antoine s’est fait des cheveux blanc au déco…

Le second vol a été une révélation, j’y ai pris du plaisir, je regardais les alentours, puis ma voile en m’appuyant sur une fesse puis l’autre, je testais les freins en regardant la déformation du bord de fuite, je mesurais la tension dans mes suspentes, vérifiais le mou de l’accélérateur, etc…
Ensuite, ce fût une succession de vols du matin, midi et/ou soir pendant cette semaine malgré une météo capricieuse. Bilan 10 vols avec ma Koyot 28, et 3 vols le dernier jour avec une Arcus RS, oh combien plus sensible à la sellette, et en général.

Je suis devenu autonome au décollage même par vent faible ou nul, même si je dois travailler encore et encore. J’avais fait beaucoup de gonflages face voile auparavant mais très peu dos voile. Pour l’atterro, les diverses prises de terrain ne me posaient pas de problème, ainsi que la finale et le posé. Des progrès à faire pour rester debout à l’arrondi, je retombe parfois dans la sellette.

J’ai pu apprendre à sentir ma voile, en faisant des séries de tangages, de roulis, j’ai fait les petites et grandes oreilles, joué de l’accélérateur avec et sans oreilles. J’ai pu enrouler des thermiques dans les 2 sens, monter bien au dessus du Chalvet, me promener en vallée, et faire baver mes copains allongés à l’atterro, qui me regardaient voler sans descendre. Et quelle frustration d’aller se poser quand ça tient ! De plus, ça m’a coûté une tournée générale…. Donc, que du bonheur pendant ces vols.

Je ne peux que recommander ce type de stage, car on y est bien encadré, on s’y sent en sécurité, et les progrès sont au rendez-vous. Les après-midis, en attendant le vol du soir, nous débriefions les vidéos de nos décollages la théorie, les modèles des différents sites météos.

Merci au NVL et CDVL pour leur aide financière car ces stages sont assez onéreux. C’est bien que vous participiez, ces stages sont nécessaires et nous aident à acquérir des bases solides et progresser en toute sérénité.

Un grand merci aux bienveillants qui m’ont accompagné au tout début et pour leur patience : les Daniels, Alexis, Dominique, Pierrot, Christophe, les Bettis, Pascal, tous les Sylvains, Jipé, Christian, Stéphane, Bertrand, et tant d’autres ! N’hésitez pas pour les débriefs à venir, je prends !

En finalité, je suis comme un gamin qui découvre le plaisir de voler différemment. I’m back et à bientôt en vol parmi d’autres mous !
Quelques un de mes décollages au Chalvet

Alfo.


titre documents joints

23 mai 2019
info document : Word
18.8 ko

Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 803717