Normandie Vol Libre

Dimanche 11 mai vol en ATOS VR Osmoy-Caen

mercredi 14 mai 2008 par Homo Volatilus Rigidus

Dimanche, pique-nique prévu à Osmoy Saint Valéry. Arrivée à midi, il y a déjà deux rigides un Atos C+ et un Ixbo sur le site (je connais bien ces ailes, j’en ai été le possesseur de nombreuses années).

Nous descendons la mienne, restée sur le toit du camion de Dominique, suite à la récup du 9 mai à Londinières et le pique-nique consistera à engloutir mon sandwich et une banane en montant mon aile.
A 13h45, Dominique sous l’Atos C+ attaque la pente par la gauche, le vent à une forte composante Est. Je lui emboite le pas et pratique de la même manière, tout par la gauche.

JPEG - 40.3 ko
HVR sous VR

A la radio, les rampants nous alertent des mouvements de la queue de Dominique ; elle a tendance à passer en érection et à retomber d’un côté ou de l’autre, bizarre !
Avec 150 m de gain, je traverse le col et viens m’appuyer sur la frondaison des arbres côté déco pente Est.

En dix minutes je suis aux alentours de 1400m et des nuages commencent à se former, pas joufflus du tout mais suffisamment pour me sucer tranquillement, Cette aspiration m’inspire et je surveille Dominique que je retrouve en phase ascendante mais sans queue !

Ma radio me laisse tomber après vingt minutes de vol, elle qui semblait si bien chargée avant le déco !

Nous sommes à 1500 et attaquons la route vent cul. Les nuages se forment et se déforment comme un semblant de rue, parallèle à la côte, à 20/25 Kms du bord de mer, j’expliquerai çà comme une confluence maritime à qui me le demandera.
Plus on dérive plus ça monte, 1700, 1800…2250 QNH. Dominique, le pénectomien me laisse tomber aux kilomètres 45. N’ayant pas d’autres choses à faire et étant le roi du vent du cul, je travaille pour rester entre 1700 et 1900. Tiens, voilà le Marais Vernier, après un peu plus de deux heures trente de vol ! Pas une buse, pas un chiffon, pas de Jean Charles, rien !

Je shoote, pour les preuves et pense à Clécy, j’ai fait la moitié de la route. Sur le Marais, ça monte fort. J’essaie de me décaler un peu vers le sud, égard à l’aérodrome de Deauville. Plus j’avance et plus c’est vert mais ça ne descend pas. Je reste attentif à mon cheminement en pensant à ma récup, donc je garde un œil sur l’autoroute A13. A 18h15, je me pose à l’entrée de Caen avec 135 Kms au compteur et 4h30 de vol. Clécy on verra demain !

Grâce à ma récupératrice non officielle mais quand même efficace, nous sommes de retour au foyer familial à 22h45. Il faut penser à aller se coucher, demain même temps annoncé !

Toutes les photos
, merci à Sylvain Amat pour celles de mon décollage, c’est bien cadré (pour un parapentiste)


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 693107