Normandie Vol Libre

Trois "novoliens" au Maroc

vendredi 28 novembre 2008 par Homo Volatilus Rigidus

C’est en Logan que nous allons découvrir trois sites :

Ait-Ourir se trouve au pied de l’ Atlas à 45km de Marrakech.

Prendre la route du col de Tichka vers Ouarzazate vers Aït Ourir, ne pas rentrer dans la ville mais prendre à droite, puis encore à droite avant la station service, route 6702, vers Ouriki pendant 8 km en longeant la falaise. Prendre la piste moyenne à gauche au niveau d’une petite maison de terre (attero). Laisser le véhicule au premier village, il y a toujours des gardiens pour surveiller les véhicules. Monter par un chemin de berger au sud-ouest du sommet (20-25 min de marche). Déco au sommet ou dans le col à 200m sur la droite. Soaring de plusieurs kilomètres au dessus des chèvres, des bergers, des cailloux...

Falaise

Le mardi 18 novembre, nous enfourchons la logan et taillons la route vers notre premier spot marocain.

Sans carte ni GPS, nous "fonctionnons" à la pancarte et à l’autochtone. Pas trop de problème jusqu’à l’entrée de Aît Ourir, Jean-Pierre est au volant et il a des kilomètres au compteur. Après avoir recueilli des infos à la station service, nous optons pour la route d’ Oukiri... et réglons la voiture en tout terrain, dans la mesure où la voie n’accepte qu’un véhicule à la fois. Nous croisons des camions, des bus, des taxis, des mobylettes, des vélos, des chèvres, des piétons en empruntant régulièrement le bas côté, là où est la poussière.
Après quelques tâtonnements, nous trouvons la piste qui nous mène au village, que nous traversons pensant que l’accès au site est plus loin. Nous sommes irrévocablement bloqué car la piste n’est plus praticable.
Un berger, en transhumance avec son cheptel, nous fait comprendre dans le langage des chèvres qu’il nous faut faire demi-tour au risque de voir la logan caillassée ; à mon avis, il est de mèche avec le service de gardiennage local ! Nous obtempérons, faisons demi-tour et retournons au village.
Nous cassons une petite croûte, à l’ombre des oliviers puis attaquons la grimpette derrière Mohamed, gamin du village, la logan sous bonne garde !

Grimpette

Le vent vient du travers gauche avec quelques tendances de face.
J’ouvre le bal à 15h40 mais trop impatient et pas trop habitué à décoller tard, fais un beau tas.

Michael et Jean-Pierre volent une bonne heure...J’ai un peu les boules ! Comme annoncé, le site est tardif et reconnu actif en dynamique après 16h !

Jean-Pierre et Michael

Jean-Pierre prend la décision de poser à la sortie du village, derrière la pente, afin de récupérer la voiture, Michael lui me rejoint à l’atterro en s’appliquant à viser des petits épineux...

Nous rentrons à Marrakech, la nuit tombe et il faut éviter d’écraser toute forme qui bouge sans lumière, trois paires d’yeux ne sont pas de trop !

Le jeudi 20 novembre, nous pratiquons de nouveau ce site ; les conditions sont bien meilleures et personnellement je réussis à prendre 800. Michaël s’entraine à poser sous le vent...

Entrainement de Michaël

...et Jean-Pierre chez l’habitant.

Les sites sont connus de la population locale et des enfants affluent à l’atterrissage pour gagner quelques dirhams en aidant au pliage.

Toufliat au Nord à 70 kms de Marrakech par la route de Tizi-n-Tichta

A 2 km après le hameau de Toufliat (panneau d’info sur l’hôtel Toufliat avant le village) prendre la petite route goudronnée qui monte fort à droite (virage à 270°) en direction des antennes. Se garer sous l’enceinte du relais et la longer sur 300m. Décoller du petit col. Dégueulantes au départ (orientation nord) puis beau thermiques. Posé en direction de Aït ouir après cross de 10 à 20 km en longeant P31 ou plouf de 1200m.

Nous n’avons que le plaisir d’admirer la beauté du site, le vent venant cul nous oblige à abandonner toute idée de vol...mais compte tenu de la température bien basse et de la présence de quelques traces de neige, nous avons sans doute éviter un rétrécissement pénien !

Décollage Toufliat

Aguergour à environ 50 km au Sud de Marrakech.

Comme pour les deux autres sites, nous avons un peu de mal à localiser l’endroit où nous allons garer la logan. Il nous faut traverser trois fois le village pour enfin trouver le chemin qui mène au parking. Pour quelques dirhams nous avons une gardienne dont la fille gère un gîte pouvant accueillir une cinquantaine de personnes (le gîte, pas la fille !).

En moins de 15 minutes nous sommes au déco...déco accessible en voiture quand on a un delta sur le toit !

Y' a du monde !

C’est sur ce site que nous allons rencontrer le plus de monde.

Les photos ...


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 609986