Normandie Vol Libre

Treuillées à Bracquetuit, les paires sont à la fête ce dimanche 16 juin

dimanche 16 juin 2013 par Homo Volatilus Rigidus

Vers 13h15, je ramasse Bertrand, mal rasé avec un pied résiné enveloppé dans de vieux chiffons au bord de l’autoroute de Barentin.

Nous roulons sous un ciel complètement fermé, arrivons sous un ciel fermé ...et volons (mais pas tous) sous un ciel fermé.

Je fais office de starter ; les treuillées s’enchainent mollement suite apparemment à des problèmes techniques... mais Bertrand me confiera sur le retour que Ludo ne sait pas trancanner.

Seule la ligne rouge est opérationnelle... mais il faut dire aussi que les motards butinent.

Sylvain profite de la fête des paires pour baptiser Florence.

Christophe, quant à lui part sous les gouttes, en repérage, pour rentrer chez lui et échoue entre Saint Victor l’Abbaye et Tôtes et cumule 6.6km durant un vol d’au moins 45 minutes ! Philippe G. est le RO* du jour et le récupère.

*RO=Récupérateur Officiel chez les crossmen.


Claudius, Alexis, Thomas, Philippe G., Alain se succèdent. Sébastien fait sa première treuillée et Florence prend ses repères et se fait tirer trois fois...mais ne décolle, pas suivant ses désirs.

Une journée sympa où la fin est baignée sous la Buckler et les spéculos d’Alain.
Toutefois, je garde en mémoire que "le treuil" restent une activité où certaines procédures et automatismes doivent être connus et appliqués : contrôle du fonctionnement des radios (pilote, treuilleur et starter) avant décollage, silence autour du starter et stoppage de la treuillée dès le moindre incident (clefs, etc.) par exemple.

Bertrand et moi quittons le site vers 18h30, laissant Alexis, Ludovic et Michel B. (le Mac Gyver du NVl) à la réparation de la "ligne verte" (beau film à voir d’ailleurs).


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 715438