Normandie Vol Libre

Débroussaillage des deux amants par le "petit parapouète".

dimanche 13 janvier 2013 par Homo Volatilus Rigidus

Nous partîmes à douze mais par un prompt renfort

Nous fûmes bien vingt-six gaillards beaux, grands et forts.

Malgré le mauvais temps, le froid et les averses

Cette petite troupe attaqua au Nord-ouest.

On entendit le bruit des engins mécaniques

Des sécateurs, des scies. Le genre botanique

Reflua en deux heures du haut du plateau

Où ne resta bientôt qu’un immense fagot

Que l’on précipita dans les fourrés du nord.

Chacun se reposa enfin de ses efforts.

Et tous d’un même coeur songeaient aux décollages

Qu’ils feraient un beau jour devant ce paysage.

On fut félicité par le Maître Eurenciel

Qui avait apprécié de voir six NVL.

On put alors avoir un pain au chocolat,

Et, son travail fini, on retourna chez soi.

Le petit parapouète.

Ronan F.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 693107