Normandie Vol Libre

Journée Four à pain du 2 septembre 2012

lundi 3 septembre 2012 par Homo Volatilus Rigidus

Compte tenu de mon handicap vertébral mais pas cérébral,Yann P. m’en est témoin, je me borne à observer, photographier, noter en m’abstenant de toutes remarques dans la mesure de mon possible.

Les baptêmes s’échelonnent de11h30 à 19h, entrecoupés par deux pauses, celle du déjeuner et celle due au déplacement du treuil pour convenance personnelle du treuilleur. Démarche saluée par toute l’équipe ! Il faut du courage pour déplacer le treuil et en fin de compte le remettre au même endroit !

Sur les 22 biplaces, nous totalisons 13 vols avec le fauteuil dont 8 "Handi".
L’organisation des baptêmes est dans les mains de Noëlle une partie de l’après-midi, autant dire que c’est vite la pagaille !
Viennent ensuite Damien et Sylvain qui ne s’en sortent pas mieux !

C’est Denise qui ouvre le bal des biplaces. A 91 ans, c’est une mamy qui a la frite et la banane !

Quatorze amis ou membres des familles de "Novoliens" bénéficient d’un petit vol plus ou moins long. A noter tout de même qu’une certaine famille bretonne en a largement profité !

Pour ses 81 ans, Suzanne surnommée par moi-même "belle-maman", au courant de rien, se fait piéger par sa fille Dany !

On regrette qu’aucun habitant de Bosguérard n’ait pu en profiter et on garde en mémoire qu’une infirmière spécialisée ne peut pas être compétente hors de son environnement médical, sinon elle serait généraliste.

Il faut mettre à l’honneur les deux treuilleurs, les deux biplaceurs, les assistants aux décollages et les deux pilotes moto. Sur les 24 treuillées réalisées 10 sont à l’actif de Jean-François R. et 14 de Ludovic T.

"El Professor" ne se sent pas en forme, rapport à la beuverie de la veille.
Préférant s’intéresser à la faune locale (il adore les chiens blancs), il s’abstient de baptiser et c’est tout à son honneur ! Viva Maria !

En revanche, il fait office de starter durant une petite période avec un vocabulaire qui ne correspond pas à celui appris en formation : " Va ma cocotte, tire, tire, plus fort, arrête, reprend ça va le faire, non, oui, ça passe"...effluves résiduelles ou troubles libidineux ?

Le quatrième larron biplaceur, Sylvain, est en vrac.
La veille, assis dans sa sellette comme un cycliste qui a des vers, il réveille une vieille sciatique qui sommeillait ...et ne fait aucun bi.

Christine, la reine de la saucisse et Philippe, en fait les deux matinaux, gèrent le barbecue comme des professionnels. D’après Gilles, le propriétaire, ils ont niqué la nappe en toile cirée pour se faire des tabliers !!!
Toutefois, ils sont nominés pour organiser les prochaines manifestations au sein du club.

La vidéo de Philippe

Que dire, d’autre ?
Le boulanger, la marchande de légumes, le marchand de miel et la vendeuse de produits en lin ont mis à l’honneur les réalisations locales.

Merci à tous, aux cuisinières qui ont fait trois fois trop à manger, aux hommes de main qui ont mis en œuvre et débarrassé les tables, à nos hôtes qui nous encore accueillis comme des princes et à moi qui me suis déplacé malgré mon handicap.

Mon album photos

L’album de Philippe F.

La vidéo de Sylvain M. accompagnée d’un montage sonore misérable !

HVR


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 680032