Normandie Vol Libre

Sortie "Chorges" du 22 au 29 septembre 2019, une grande équipée !

lundi 30 septembre 2019 par Homo Volatilus Rigidus

La route est longue 830 kms. Le choix du parcours après Grenoble, est à la convenance du chauffeur. "Col de la Croix haute" ou "La Mure" ?. Nous, dans le "trafic gris", avons la chance d’avoir Dominique G. au volant et profitons ainsi du paysage en parcourant 30 bornes de plus que les autres.

Le discours de bienvenue ne laisse personne indifférent mais beaucoup s’inquiètent de savoir s’il y aura de l’apéritif pour toute la semaine.

Lundi 23 septembre, le "Pibou" pour les uns, "Chorges" pour les autres

9h, c’est le briefing (ou le breffage pour les amoureux de la francophonie.)

Sous le contrôle des deux monos ; le groupe "Progression" décollera du Pibou pour traverser le lac, le groupe "Confirmés", ce sera des Drayes

Pas de fait marquant, mise à part que Denis perd son smartphone avec sa carte Bleue et un peu d’argent de poche (poche "baillante"). Des battues au décollage et à l’atterrissage ont permis d’effectuer les 10 000 pas, nécessaires pour garder la santé.

Mardi 24 septembre, "Chorges" pour les uns, "Chorges" pour les autres mais à des étages différents.


Le vent, avec une tendance un peu ouest, ne favorise pas les décollages

Mercredi 25septembre, vent fort. Pente école des Orres pour les uns et rando au Morgon pour les autres

Les Orres sous le "Meal"

Les "Morgonais" dont un que l’on ne regonait à peine.

Jeudi 26 septembre, "Le Guillaume" et Chorges sont les sites retenus

Cette journée est bien alimentée mais pas en terme d’aérologie, bien que...

La moitié de la troupe opte pour le Guillaume. La route d’accès au déco est en travaux et nous oblige à descendre des véhicules pour parcourir deux, trois virages dixit Gillou, notre "local", à papattes. Une petite demi-heure quand même !

Lèse béton, Michel !

Dominique G. est à deux doigts de danser le kazatchok avant de décoller.

Pendant ce temps là, à Chorges, certain(e) essaie d’enrouler... et réussisse


Pour garder l’anonymat de ce(tte) pilote nous l’appellerons Roberte. La presse locale s’empare de l’évènement

Toute bien considéré, le lampadaire n’est pas bien haut.

Et puis le trafic gris n’a plus voulu démarrer.


Vendredi 27 septembre, "Les Ballons" et "Ancelle"

Les locaux nous annoncent une trentaine de minutes pour atteindre les "Ballons" à partir de la barrière qui ferme l’enclos aux vaches. Nous en mettons vingt de plus et réduisons ainsi notre PTV.

Après "Chorges" nous nous retrouvons à Ancelle. Les plus audacieux tentent le retour sur la Baie Saint Michel. Le vent est fort, les balises annoncent 38km/h sur les rafales mais comme disait Alfred de Musset : "Qu’importe le cocon, pourvu qu’on ait l’adresse".

Ces conditions fortes ne m’inspirent pas et je pose après 28 min et 6 secondes de vol.
Quelques photos sur le tas

Samedi 28 septembre, entre Chorges, Ceillac et Saint-Vincent-les-Forts, ça a circulé
Le Club Différen’ciel organise la "Jambon Fly" ce samedi, épreuve de type "Marche & Vol", bon enfant, avec déguisement.
Nous, les autonomes nous contentons de monter au déco "Serre Drayes" pendant que les autres "les "progressionistes" filent vers Ceillac.
Le vent est fort derrière l’intermarché et nous renonçons.

Trois compétiteurs, un apiculteur et deux "meilleurs grimpeurs"

Nous retrouvons ceux qui viennent de poser à Ceillac, déjeunons ensemble et après un petit café et une menthe à l’eau pour Denis repartons vers Chorges pour certains et Saint-Vincent-les-Forts pour d’autres.

Dimanche 29 septembre, fin de l’aventure
Il est impossible, en quelques lignes, de narrer toutes les anecdotes qui ont émaillé ce séjour mais je peux affirmer que c’est lors de cette sortie, que j’ai découvert que certains ne sont pas très bons au tennis de table, que d’autres ont le verbe haut après 22 heures et surtout que le vin n’a pas manqué.

Des amitiés particulières sont nées, et ça , c’est beau !

Pour finir, encore un séjour réussi. Merci aux deux moniteurs, à l’accompagnateur, aux chauffeurs, à Gillou qui ont œuvré pour que nous volions un maximun.

Daniel


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 814312