Normandie Vol Libre

Comportement à avoir suite à une chute en parapente

dimanche 26 novembre 2017 par Sylvain B.

Pour le pilote

Ne faites pas le héro, vos amis sont là pour s’occuper des problèmes matériels (voiture, voile, casque, etc.)
Gardez avec vous le téléphone, la carte vitale et celle de votre mutuelle.

Ne pas être dans le déni, une radio de contrôle sera nécessaire et le fait d’arriver "coqué", accompagné des pompiers, vous fera passer en priorité aux urgences de l’hôpital et sans prise de risque inutile, la solution d’être transporter par des amis, conjoint ou vous même n’est pas la bonne idée.

Le temps que les pompiers vous trouvent, vous coquent, vous transportent, il va se passer un temps que vous allez trouver très long, d’autant qu’ils n’ont pas le droit de vous donner le moindre anti douleur.
De même, suite à une électrocution, aucune hésitation, quelque soit la douleur ressentie, il faut être pris en charge rapidement et sur place.
Méfiez vous, la vrai douleur n’apparaît pas tout de suite !

Pour les amis et témoins

Si le pilote ne souhaite pas être secouru et même s’il n’a pas de douleur, qu’il peut se déplacer, insistez pour appeler les secours, mettez en avant les éléments vu ci-dessus.

Rassurez le sur le fait que son matériel sera pris en charge et que les professionnels de l’urgence prendrons les meilleurs décisions .

Ne pas appeler les secours tant que l’on a pas une adresse ou un lieu précis à donner, l’appel est centralisé et les informations du type “le parking de la plage” seront refusées et feront perdre du temps.
Précisez l’adresse d’une maison, d’un carrefour, d’une route où vous pourrez vous poster pour accueillir les pompiers !

Sur les smartphones, un appui prolongé sur votre emplacement de la carte affiche l’adresse.


Accueil | Contact | Plan du site | Espace privé | icone statistiques visites | info visites 706761